lundi 5 novembre 2012

Quelques sorties : Max, Jean, Brigitte et les autres ...

Mon article sur Jeux interdits (1952) avait dû passer assez inaperçu puisqu'il n'a pas suscité d'indignations. Je me posais en effet la question de savoir si le film de René Clément était véritablement un chef d'oeuvre, ce dont je me permettais de douter, sans remettre en cause de très grandes qualités.

Toujours est-il que pour les amateurs sûrement nombreux du film, bonne nouvelle puisque StudioCanal annonce sa sortie en Blu-ray. L'édition DVD n'était déjà pas trop mauvaise, gageons que ça sera encore meilleur. Les Années Laser sont assez élogieux sur la restauration image et son du film, même si ils déplorent quelques absences de bonus présents sur l'édition DVD.

Toujours en Blu-ray chez StudioCanal, une très belle restauration du classique de Claude Sautet, César et Rosalie (1972) avec Yves Montand et Romy Schneider. Et puis allez, même si on sort un peu de notre période, signalons la sortie de la comédie de Gérard Oury, L'as des as (1982), avec l'inoubliable Jean-Paul Belmondo en haute définition ! Pour le coup, je ne m'en lasserai jamais et, au passage, je préfère la musique de Vladimir Cosma aux épouvantables accords de guitare de Jeux interdits.


Chez Gaumont, la collection à la demande s'étoffe encore un peu plus, pour notre plus grand bonheur. Signalons la sortie de Ophélia (1962) de Claude Chabrol (dans une copie apparemment assez sale), Le Bled (1929) de Jean Renoir, film de commande censé commémorer le centenaire de l'Algérie Française (dont l'aventure avait commencée en 1830 avec la prise d'Alger par les troupes de Charles X). Le DVD semble assez regardable malgré les imperfections du temps.

Je l'avais déjà évoqué pour un coffret dans un précédent article, Gaumont ressort dans cette même collection Atoll K (1951) de Léo Joannon, avec Suzy Delair face à Laurel et Hardy !


On ne parle pas assez de Max Linder, et ce blog n'échappe pas à cette triste règle. Alors je me rattrape comme je peux en évoquant ici la sortie d'un très beau coffret chez StudioCanal, en Blu-ray ! Celui dont Charles Chaplin disait qu'il était son "maître", qu'il avait "révélé le sens du comique" s'est suicidé en 1925 au fait de sa gloire, après avoir assassiné sa femme. Heureusement ses films restent et il est probable que ce très beau coffret soit pour les cinéphiles une très bonne occasion de les (re)découvrir.

1 commentaire:

Al Capitaine a dit…

Je ne suis pas plus fanatique que ça du blu-ray mais pas contre j'adore Jeux Interdits et l'As des As !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...